L’abdominoplastie ou la chirurgie du ventre plat

durée
de la chirurgie

 90 Min

Temps de repos
nécessaire

15 jours

REPRISE d’activitéS
physiques sous

1 mois

    tarif
     de l’intervention

Dès 12’000 CH

 

En quels cas avoir recours à l’abdominoplastie ?

La chirurgie du ventre plat est nécessaire pour retendre la peau de l’abdomen et de sa périphérie. On y a recours en cas de déformation abdominale ou d’excès graisseux. Comme son nom l’indique, cette chirurgie permet de retrouver un aspect désirable du ventre, avec une amélioration esthétique appréciable et une sensation de confort dans son activité au quotidien.

On a besoin de retrouver ce mieux-être lorsque son abdomen est déformé, et ce malgré les soins prodigués pour « perdre » ce dernier.

D’un point de vue extérieur, la peau est relâchée et peut comporter vergetures et cicatrices. Elle est le plus souvent relâchée : on lui donne le nom peu enviable de « tablier abdominal ». À l’intérieur du corps, les muscles sont le plus souvent écartés et distendus. Les grossesses sont souvent les raisons de ce symptôme. Les organes abdominaux ne sont plus soutenus par la paroi musculaire censée les retenir. La silhouette donne en permanence l’apparence d’une maman enceinte… De ce fait, la graisse peut aussi parfois s’accumuler au bas du ventre et autour du nombril puis se diffuser sur les hanches voire les cuisses.

Comment se déroule une opération de chirurgie d’abdominoplastie ?

En fonction des cas, l’intervention dure entre 1h et 2h sous anesthésie générale, patient à jeun.

L’hospitalisation a lieu le jour même de l’opération et dure de 1 à 4 jours. Une dizaine de jours avant l’intervention, les traitements anticoagulants et anti-inflammatoires sont à proscrire. En revanche, en concertation avec le chirurgien, on pourra suivre un traitement préventif contre l’œdème et les ecchymoses (les bleus).

La plupart du temps, au cours de l’opération, une lipoaspiration des tissus graisseux des hanches est pratiquée, du fait de la position couchée du patient sur la table d’opération, il n’est cependant pas toujours possible d’effectuer un travail d’aspiration complet. De ce fait, suite à une plastie abdominale, le contour des hanches peut apparaître plus marqué, en comparaison de l’abdomen censé être redevenu plat.

Selon les cas, si la peau possède encore des vertus de résistance et de qualité, seule une lipoaspiration s’avère nécessaire.

Dès la fin de l’opération, une gaine abdominale de contention est mise en place.

Le suivi postopératoire d’une abdominoplastie

D’une façon générale, l’opération n’est pas ou peu douloureuse. Bleus et gonflement disparaissent après quelques semaines, période pendant laquelle l’abdomen et sa région deviennent moins sensibles. Effet indésirable : le retour à la normale de la sensibilité du ventre se précède d’une période d’hypersensibilité.

En cas de cicatrice au niveau du nombril, les fils seront retirés au bout de 15 jours et le pansement idoine devra être entretenu. Il n’y a pas d’autres fils à retirer puisque les autres sutures sont faites en fil résorbable et sont enfouies.

En matière de suivi, une gaine de contention sera portée jour et nuit pendant un à un mois et demi. Pendant cette période, aucun effort superflu ne viendra entraver la convalescence. Pas de sport, pas d’effort, pas de charge lourde. Un arrêt de travail d’une semaine à quinze jours est à prévoir, en concertation avec votre chirurgien.

EN SAVOIR PLUS ÉGALEMENT SUR 

picto contact