DÉCOUVREZ NOS OFFRES DE NOËL DÈS MAINTENANT !

vaginoplastie

durée
de la chirurgie

1 heure

reprise d’activités
habituelles

4 à 6 semaines

REPRISE d’activitéS
physiques sous

4 semaines

    tarif
     de l’intervention

à partir de 7’000 CH

Je recours à la vaginoplastie, car je souhaite :

  • Rajeunir mes parties intimes
  • Retrouver ma sensibilité et mon plaisir sexuel
  • Retendre mon périnée
  • Resserrer les muscles de mon intimité

La vaginoplastie est une opération de chirurgie esthétique de l’intimité qui permet aux femmes de retrouver un vagin jeune, ferme et tonique. Après cette opération, la taille de l’orifice vaginal est réduite, le périnée est retendu. Cette intervention a donc une visée esthétique, mais aussi un intérêt gynécologique. En effet, après cette opération du vagin, les risques d’incontinence diminuent drastiquement. Les femmes se sentent plus à l’aise avec leur intimité et leur plaisir sexuel s’accroit.

Cette intervention de chirurgie intime mêle différentes approches pour obtenir un résultat optimal. Les muscles, le plancher pelvien et les parois du vagin sont resserrés et repulpés, pour un résultat naturel et durable.

PRéSENTATION DE La vaginoplastie

La vaginoplastie est une opération complète visant à restaurer le calibre vaginal, c’est-à-dire à réduire l’orifice féminin. Après un accouchement par voie basse ou avec les années, les tissus du vagin s’affaissent. On parle alors de béance vaginale. Cet affaissement est un désagrément esthétique, mais il peut également entraîner des problèmes d’incontinence plus ou moins légère ainsi qu’une perte du plaisir sexuel vaginal. La vaginoplastie va donc opérer un rajeunissement vaginal complet, resserrant, remontant et raffermissant les parois vaginales, les muqueuses et le périnée.

Cette prise en charge complète des signes de vieillissement du vagin apporte un confort imparable. Le plaisir est retrouvé, l’anatomie est visiblement plus ferme, plus haute, plus tonique. Cette opération peut d’ailleurs s’accompagner d’un lipofilling du point G.

Zones opérées lors d’une vaginoplastie

Le rajeunissement du vagin inclut toutes les zones responsables de l’affaissement de l’intimité. L’orifice vaginal est donc considéré dans son ensemble, au-delà de la surface externe visible.

L’intervention en elle-même peut avoir lieu en 3 étapes, selon les besoins de la patiente :

  • Une myorraphie ou vulvo-périnéoplastie est effectuée pour resserrer les muscles des berges vulvaires (entre le vagin et l’anus), ce qui relève, resserre et tonifie l’entrée du vagin.
  • Une plastie cutanée corrige la béance vaginale en refermant le bas du vagin pour rehausser l’ouverture dans sa hauteur.
  • La paroi de la muqueuse vaginale – ou entrée du vagin – est épaissie par une greffe de graisse, ce qui permet au tissu de recouvrer sa sensibilité et sa vitalité d’antan.

DéROULEMENT Du rajeunissement vaginal

Avant toute opération de chirurgie esthétique et gynécologique, une première consultation est prévue afin de dresser un diagnostic de la patiente et d’observer d’éventuelles contre-indications.

Il faut savoir que la vaginoplastie est en réalité une opération en 3 étapes : lipogreffe vaginale, serrage musculaire et plastie cutanée. Selon les patientes, le chirurgien esthétique pourra conseiller l’une, l’autre ou la totalité de ces interventions, sous anesthésie locale (dans la majorité des cas) ou générale (en cas exceptionnel).

Dans le cas où les trois étapes vous seront recommandées, voici comment se déroule une vaginoplastie complète.

Tout d’abord, une désinfection rigoureuse de la zone assure l’hygiène de l’opération avant l’anesthésie.

Pour repulper les muqueuses et réduire l’orifice, de la graisse est prélevée sur la patiente au niveau du pubis, des cuisses ou du fessier. Elle est ensuite traitée, purifiée et implantée dans les parois vaginales. Cette autogreffe de graisse améliore la sensibilité du vagin. En effet, la graisse étant un tissu trophique, qui aide, la muqueuse vaginale à être repulpée.

La béance vulvaire est ensuite corrigée par plastie vaginale. Le vagin est resserré et rehaussé par le chirurgien. Enfin, le spécialiste opère une colpopérinéorraphie postérieure pour redonner sa forme d’origine au plancher pelvien. Pour ce faire, les muscles releveurs sont rapprochés et un petit ligament – le noyau fibreux central du périnée – est reconstruit entre l’anus et le vagin.

Durant 3 à 4 jours après la vaginoplastie, un arrêt de travail permet aux patientes de cicatriser sans complications. Après trois semaines d’abstinence, les rapports sexuels peuvent reprendre. Le plaisir ressenti est alors plus intense, une seconde jeunesse pour votre intimité !

picto contactprendre rendez-vous
Vous avez besoin d'aide ?