Découvrez vite nos offres spéciales : Summer Skin & Summer Body

Augmentation mammaire

durée
de la chirurgie

60 Min

Temps de repos
nécessaire

1 semaine

REPRISE d’activitéS
physiques sous

1 mois

    tarif
     de l’intervention

Dès 10’000 CH

Pourquoi avoir recours à une chirurgie D’IMPLANTATION mammaire ?

L’augmentation mammaire bénéficie aujourd’hui d’un très large éventail de solutions et de matériels permettant une personnalisation très fine de la forme et du volume des seins. Peu importent ses dimensions purement esthétique ou réparatrice, un projet d’augmentation mammaire se doit d’être savamment encadré par une équipe sachant prodiguer les bons conseils au bon moment.

On fait appel à l’augmentation mammaire par souci d’embellissement de l’aspect et du volume de sa poitrine ou par besoin de reconstruction des seins, suite à une ablation, par exemple, ou de correction quand le poids varie ou simplement que les années passent… Dans tous les cas, un projet de chirurgie mammaire renvoie à l’intime, à l’image qu’on a besoin d’avoir de soi et à sa propre intégrité de femme.

Plusieurs familles de prothèses ainsi que plusieurs matériaux sont aujourd’hui disponibles. Ils s’adaptent à l’âge et à la morphologie de chaque femme. Les techniques d’ajustement s’affinent d’année en année : il est maintenant possible de reprendre la pleine dimension de son corps en positionnant précisément les prothèses. Atteindre ou retrouver la pleine possession de son corps participe au premier plan de sa potentielle joie de vivre au quotidien. Les professionnels de La Clinique de la Croix d’Or ne se départissent jamais de ce point de vue. Chaque projet d’augmentation mammaire est « nécessaire » parce qu’il est simplement « voulu ».

Choisir la bonne prothèse est un travail minutieux. Il doit correspondre au besoin de la patiente et, aussi, à la préconisation du chirurgien. Il en va du succès de l’opération elle-même et de la satisfaction de la patiente afin qu’elle recouvre son bien-être sur le long terme.

Comment se déroule une chirurgie d’implantation mammaire ?

Une fois les conseils prodigués, le projet réfléchi, le choix de la prothèse arrêté et les examens préopératoires effectués, l’opération de chirurgie mammaire peut commencer. C’est une opération relativement courte, de 1h à 1h30, sous anesthésie générale. L’intervention s’effectue à jeun et les médicaments fluidifiants le sang sont à proscrire plusieurs jours avant, sauf pour les situations spécifiques. Selon le type d’intervention, la patiente est hospitalisée entre 24h et 48h.

Pendant l’opération, il peut arriver que le chirurgien aille prélever des tissus graisseux dans d’autres parties du corps comme les genoux, le ventre, la cuisse ou la hanche. Ces tissus sont récupérés afin de les injecter dans des emplacements précis pour que la prothèse soit la moins visible possible une fois l’opération terminée.

Les effets secondaires de l’opération sont variables selon, le type de prothèse sélectionné et leur emplacement. D’une façon générale, ils durent quelques jours. Ils s’accompagnent d’un sentiment de tension et parfois de la modification de la sensibilité de l’aréole. En de rares cas, un traitement contre les ecchymoses et l’œdème est prescrit. On peut se doucher dès le lendemain grâce à un pansement étanche appliqué sur les plaies.

Les contre-indications et le suivi post-opératoire

Si la reprise du travail peut se faire quelques jours seulement après l’opération, la poitrine devra faire l’objet de toutes les attentions pendant les 6 premières semaines postopératoires. La patiente devra se prémunir des chocs et portera un soutien-gorge de contention, le jour comme la nuit. En tout état de cause : la prothèse ne doit absolument pas se déplacer. Pas de running ni de sport violent.

Dans les premiers jours qui suivent l’opération, la forme du sein ne sera pas forcément naturelle… C’est un phénomène courant et il faudra attendre le troisième mois pour que les seins acquièrent une forme et un volume définitifs. Les cicatrices prennent leur aspect final – et discret – après 6 mois environ. Ces dernières, en fonction des cas, se situent sous l’aisselle, sous le sein voire autour de l’aréole si la taille et la couleur de cette dernière le permet.

Un implant mammaire ne dure pas forcément toute la vie. Il faut régulièrement en prendre soin et pratiquer un suivi médical récurrent au cours duquel on pratiquera des mammographies de contrôle des implants. Bien que certains types d’implants aient une durée de vie de 10 ans, certaines patientes gardent leurs implants toute leur vie… L’usure et le remplacement d’implants ne constituent pas une loi.

EN SAVOIR PLUS ÉGALEMENT SUR 

picto contactprendre rendez-vous
Vous avez besoin d'aide ?